Michèle Sabban démissionne

Depuis le souci de transparence de la part du gouvernement, ses acteurs se sont risqués à rendre public leur patrimoine: des terrains hérités aux actions cotées, ils avaient pour devoir de recenser et lister leurs biens. Certains ministres se sont prêtés au jeu honnêtement, parfois très honnêtement (on pense au recensement du nombre de chaises de l’une des ministres -c’est bien l’esprit de la transparence), tandis que d’autres semblent s’être « arrangés », n’avoir mentionné que ce qu’il était commode pour eux de mentionner. En l’occurrence, il y a aussi des failles dans des organisations gouvernementales inférieures… C’est ainsi que madame Michèle Sabban s’est vue inquiétée après des déclarations falsifiées.

L’affaire qui n’arrange pas l’idée de corruption des politiques

En région Ile-de-France, il a été révélé que la vice-présidente, Michèle Sabban, avait réalisé de fausses déclarations à propos du logement social qu’elle occupait. Sa crédibilité a nécessairement été touchée par ce petit scandale et la socialiste a donc préféré démissionner. Dans les faits, Mihcèle Sabban était locataire d’un appartement « social » situé dans le treizième arrondissement, d’une surface de 70 m² pour à peu près 1200€ mensuels. Les informations qu’elle avait délivrées aux élus régionaux étaient inexactes. Elle les avait opéré à l’occasion de son audition devant la MIE, une mission qui se rapportait au logement.

Limiter la casse -les conséquences restent

Michèle Sabban a confirmé qu’elle quitterait ce logement et a, par la suite, déposé sa délégation auprès du président de la région qu’elle vice-présidait jusque là. Jean-Paul Huchon, ledit président, a accepté qu’elle quitte son poste. L’événement intervient quelques semaines seulement après que la maire de Paris ait demandé à ses conseillers de déménager s’ils occupaient un logement social; quelques temps auparavant encore, un « code déontologique » était mis en place pour éviter que des élus n’occupent un logement social quand ils ont de quoi louer des appartements luxueux.